Anguiano danseuses

Tradition de renommée internationale pour la danse spectaculaire sur pilotis en bois, haute de 45 centimètres, interprétée par huit jeunes de la ville, vêtus de gilets colorés et de jupes jaunes, lancés de l’église par la pente pavée du square d’Anguiano .

Chaque 22 juillet, fête de la Magdalena, après la messe, les danseurs commencent la danse devant l’image du Saint, accompagnés par la musique de cornemuses et de tambours, dansant « El Agudo » avec ses castagnettes « . Ils doivent descendre les six marches de pierre qui séparent la place de l’église de la rue. Par la suite, les danseurs se lanceront l’un après l’autre sur la pente pavée, en se tournant vertigineusement sur eux-mêmes jusqu’à ce qu’ils finissent sur le «matelas» des personnes qui les attendent sur la place. Ils remontent et jettent à nouveau pendant que l’image de Santa Maria Magdalena descend en marchant. Quand tout le monde est arrivé sur la place, maintenant avec des bâtons, ils dansent les « troquéos ». La danse sera répétée dans l’après-midi, après le chapelet.

Il existe des documents écrits sur la danse d’Anguiano datés de 1 603, bien qu’une origine beaucoup plus ancienne soit supposée.

Il s’agit en tout cas de la plus ancienne manifestation folklorique de La Rioja.Les danseuses répéteront ce rite le dernier samedi de septembre, lorsque l’image de la Magdalena retournera dans son ermitage pour y passer l’hiver, à proximité de la source d’eau intermittente. .

A ces dates, d’autres manifestations telles que jeux de ballon, dégustations, jeux pour enfants, costumes pour enfants, danses folkloriques, soirées à thème sont également organisées … Toute la ville participe à son organisation, notamment l’Association Culturelle Aidillo, en collaboration avec la Mairie et les Association Senderista.

Lien vers les danseurs du tourisme